Watches !

mai 29, 2008

Royal Oak Concept Carbone

Filed under: Audemars Piguet, Chronographe, Tourbillon — Étiquettes : , , — Dr. Goulu @ 8:59

Dans la course aux matériaux modernes, Audemars Piguet progresse à grand pas avec l’utilisation du carbone. Après le Chronographe Royal Oak Offshore Alinghi Team où le carbone forgé domine (trop?), voici une version carbone du « Chrono+Tourbillon Concept » ou le carbone forgé est utilisé pour la carrure, mais lunette, poussoirs et couronne sont en céramique. Le résultat est magnifique :

Mais l’audace va beaucoup plus loin, puisque le mouvement repose lui aussi entre une platine et des ponts en carbone et en aluminuim éloxé vert :

Ce calibre 2895 abrite 384 pièces dont 70 pour le tourbillon pesant 0.45 grammes, et un chrono minutes à affichage linéaire

Un inconvénient ? il faut le remonter à la main, même si AP nous promet une réserve de marche proche de 10 jours grâce à un double barillet. Pour le prix (Frs 280’000.-) on aurait pu demander une automatique…

sources:

Publicités

décembre 24, 2004

Royal Oak – Or / Acier

Filed under: Audemars Piguet — Dr. Goulu @ 12:05

Audemars Piguet au Brassus est une manufacture horlogère réputée depuis 1875. En 1973 elle innove dans le design de la montre de luxe avec la série des « Royal Oak », résolument moderne, qui lui a permis de franchir allègrement la crise horlogère. Avec une gamme qui ne cesse de s’étoffer dans un peu toutes les directions et des prix qui prennent l’ascenseur en permanence, les « Royal Oak » est une référence absolue en horlogerie.

J’avais craqué depuis au moins 10 ans pour le modèle or/acier et malgré une recherche détaillée à propos des nombreux nouveaux modèles de la gamme et également auprès de la « concurrence » (Hublot en particulier), je n’ai pas changé d’avis : la Royal Oak or/acier, c’est le top !

Le premier modèle (ref. 4100 SA) était doté d’un cadran sombre du plus bel effet et d’un calibre automatique 2225 offant la date et l’aiguille des secondes centrale.

Les modèles plus récents ont un cadran clair que j’aime moins (ref. 15000 SA) et sont très chères par rapport à des montres « équivalentes » d’autre marques. (voir ici)

Il y a d’autres modèles qui me plaisaient beaucoup sur catalogue, notamment les chronos, mais je les ai trouvé très volumineux et lourds en les voyant en réalité, alors que la Royal Oak originale est un objet très fin, voire même discret.

Evidemment, j’aurais fait une exception pour la « Concept Tourbillon », mais le prix avait décidément un 0 de trop pour moi…

J’ai donc finalement craqué pour une 4100 SA d’occasion, portant le numéro 265, donc « vieille » mais visiblement peu portée.

(more…)

Propulsé par WordPress.com.