Watches !

avril 27, 2007

FREAK DIAMonSIL

Filed under: Squelette, Tourbillon, Ulysse Nardin — Dr. Goulu @ 8:37

Ca y’est : Ulysse Nardin est la première manufacture a avoir « mérité » un deuxième article sur ce blog si exigeant. Le premier était sur la magnifique Blue Tourbillon, mais la « DIAMonSIL » ne pouvait pas ne pas figurer ici, même s’il est quasiment certain que vous n’en verrez pas plus que moi en vitrine ni au poignet de vos amis, à moins que vous ne fréquentiez quelque milliardaire éclairé…

Cette montre fantastique est la dernière évolution de la « Freak », le fer de lance technologique de cette marque dont la créativité surprend toujours autant.

(cliquer pour agrandir)

Tout le mouvement de la montre tourne à l’intérieur de la boite (en platine, tant qu’à faire…) en une minute et réalise ainsi un « Tourbillon Carousel », un peu comme dans la magnifique Piaget Polo Tourbillon Relatif, mais c’est ici tout le mouvement qui est aligné et visible comme sur la Corum Golden Bridge, mais mobile…

Pour ceci, il faut des matériaux combinant légèreté et résistance extrêmes, et comme souvent en technologie de pointe, c’est la disponibilité de nouveaux matériaux qui rendent les rêves possibles.

DIAMonSIL® est une marque déposée par Ulysse Nardin désignant du silicium recouvert de diamant synthétique. Les pièces sont réalisées par la société Sigatec SA à Sion (où je retrouve ce cher Hubert Lorenz, qui avait fondé Mimotec après sa thèse à l’EPFL). Ils utilisent un procédé de déposition de diamant mis au point par l’entreprise allemande GFD, qui illustre sa page d’accueil avec une roue d’échappement en DIAMonSIL :

sources :

Publicités

novembre 20, 2005

Blue Tourbillon d’Ulysse Nardin

Filed under: Squelette, Tourbillon, Ulysse Nardin — Dr. Goulu @ 11:45

La « Royal Blue Tourbillion » d’Ulysse Nardin est la plus belle montre présentée au Basel World 2005. La platine et des ponts du mouvement sont en saphir, donc le mouvement est parfaitement transparent et présente les divers éléments du mouvement, notemment le Tourbillon, comme « flottant » mystérieusement.

Je ne vois que trois légers défauts à cette merveille :

  • les diamants surchargent un peu l’esthétique « bijouterie » au détriment du mouvement, à mon humble avis…
  • le bracelet en cuir jure un peu, mais je n’ai rien de mieux à proposer.
  • le prix, autour de $300’000.-, un peu trop élevé pour mon budget…

Références:

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.