Watches !

novembre 8, 2007

Perrelet – Double Rotor Titanium

Filed under: Automatique, Perrelet — Dr. Goulu @ 9:45

Perrelet est une marque peu connue du grand public, mais plus des historiens car l’invention du mouvement automatique a été attribuée à Abraham-Louis Perrelet, fondateur de la marque, en 1770. Cette paternité a été cependant remise en cause récemment, et il semble qu’Hubert Saton ait eu la même idée en même temps, en Belgique *.

Jusqu’ici, Perrelet faisait des montres assez « classiques », mais ils viennent de produire quelques pièces au look beaucoup plus moderne, comme cette « double rotor » en titane :

Reférence : Perrelet – Nouveautés 2007
Note : (ces Belges… ils font du chocolat, et puis des montres, et les banques du Luxembourg ne sont pas loin… Si les Flamands ne les veulent plus, les Wallons pourraient bien demander leur adhésion à la Suisse 😉 )

Publicités

août 25, 2007

Zenith Star Sea Open

Filed under: Zenith — Dr. Goulu @ 3:54

Une fois n’est pas coutume, voici une montre féminine donc avec or, diamants et perles.

Mais dedans, il y a le fameux mouvement « El Primero » qui fait vivre le haut de gamme des montres Zenith, en partie visible par une lucarne en forme de « Star » …

large-4-199.jpg

 … ou d’étoile de mer, tant cette montre semble tirée de la Grande Bleue, avec son cadran de nacre orné de perles et son bracelet en peau de requin, galuchat pour les connaisseurs.

Le prix n’est pas encore annoncé, mais sachant qu’il existe des modèles identiques avec moins de perles et de diamants autour de Frs 10’000.-, on peut espérer que cette magnifique montre coute moins cher qu’une voiture …

 

Golden Tourbillon Panoramique

Filed under: Corum, Tourbillon — Dr. Goulu @ 3:27

Excellent article sur Le Blog des Montres à propos de la dernière merveille de Corum :

corum-golden-tourbillon-panoramique-2007-or-rouge.jpg

Reprenant le magnifique boitier de la Golden Bridge, cette merveille sera produite à 66 exemplaires en or seulement, plus 5 en platine, donc totalement inabordable, ce qui ne nous empêche pas de l’admirer en photo….

Après la Royal Blue Tourbillon d’Ulysse Nardin, c’est donc au tour de Corum de faire flotter un mouvement à tourbillon entre une platine et des ponts en saphir d’une transparence totale. Alors qu’Ulysse Nardin avait ajouté un peu de joaillerie, Corum adopte résolument un look technologique, souligné par les petites vis planant dans le vide.

Un défaut ? A part le nombre de zéros du prix ? En cherchant bien les petites vis auraient peut être pu être placées aux heures …

 

juin 28, 2007

Big Bang

Filed under: Chronographe, Hublot, Tourbillon — Dr. Goulu @ 7:23

Hublot est une jeune marque (1980) qui promeut très efficacement des montres sportives et modernes en tablant sur l’innovation et la haute technologie, avec par exemple :

  • la première utilisation du caoutchouc pour le bracelet de montres de luxe, désormais adopté par de nombreuses autres marques
  • un des sites web les plus dynamiques du monde de l’horlogerie, Hublot.ch, avec une collection de vidéos Hublot.tv qui dépassent le cadre de l’horlogerie pour l’insérer dans un « art de vivre » incluant automobile, voile et même la cuisine de Denis Martin.

Retour à l’horlogerie. Le modèle phare de Hublot depuis 2005, c’est la « Big Bang » qui existe désormais en dizaines de variations, un peu sur le modèle de la « Royal Oak » d’Audemars Piguet. Dès son lancement, ce magnifique chrono a été encensé par la critique:

remarquez la « reconnaissance latérale », cette idée de former sur la tranche du boitier une continuité esthétique avec le bracelet qui semble traverser la montre.

A noter aussi la combinaison de matériaux osée mais réussie: or rose, lunette céramique, cadran en fibre de carbone et bracelet en caoutchouc.

Cette « Big Bang » coûte autour de Frs 20’000.-, ce qui est une paille comparé au dernier modèle qui m’a séduit : la « Bang Bat Tourbillon All Black », produite en 50 exemplaires seulement.

A noter ici que les seuls éléments de couleur sont les pierres du tourbillon vers lequel le regard est inévitablement attiré :

 

Censée rappeler « les Temps Modernes » de Chaplin, cette montre me fait plutôt penser à Ford, qui faisait des voitures de n’importe quelle couleur pourvu qu’elles soient noires. Mais les deux faisaient de la production en série, eux…

source : montres-de-luxe.com 

juin 17, 2007

Jorg Hysek

Filed under: Hysek, Répétition, Tourbillon — Dr. Goulu @ 9:20

Une fois n’est pas coutume, voici un article consacré à deux créations de Jorg Hysek.

La « X-Ray » semble inspirée par Richard Mille, la couleur (de l’or) en plus. La combinaison noir/or se voit de plus en plus, elle est ici proche de la perfection. Même le bracelet en caoutchouc ne choque pas.

Le tourbillon achève de transformer ce magnifique objet en un rêve inacessible : 115’000 € …

Mais si je pouvais choisir une Jorg Hysek, ce serait probablement la « Symphony ». « Normal, elle coute le triple! » diront les mauvaises langues. Rien à voir : regardez la pureté de ces lignes, ce look « techno-futuriste » taillé dans un classicisme rond, et qui héberge pourtant un mouvement de 486 pièces avec tourbillon et surtout une répétition minute qui sonne le carillon de Westminter (encore…) toutes les heures.

Il y en aura 10 en or blanc, et 10 en or rose, et puis c’est tout.

juin 14, 2007

Titanic DNA

Filed under: Romain Jerome, Tourbillon — Dr. Goulu @ 2:15

Romain Jerome a frappé très fort en présentant à BaselWorld une série de montres utilisant des matériaux remontés de l’épave du Titanic.

Du point de vue marketing, c’est génial et extrêmement efficace : tous les journaux plus ou moins spécialisés en ont publié des photos, et tous les sites et blogs sur l’horlogerie ont abondamment commenté l’événement.

Jusqu’ici je trouvais le design de cette montre un peu ambigu : la boite est très réussie avec ces pattes qui maintiennent la lunette rouillée sur une base futuriste, mais le cadran me semblait trop classique, trop dépouillé. La série n’incluant pas (encore) de complications (quantième ou chrono seraient les bienvenus), je ne lui avais  pas consacré de temps jusqu’ici.

Mais tout a changé lorsque j’ai vu le modèle avec tourbillon :

Ca change tout : la montre entière semble surgie des profondeurs, avec son petit coeur doré qui palpite depuis un siècle. Génial ! Il y en aura 2012 exemplaires en vente dès octobre 2007, reste à trouver les quelques $100’000 qu’elle va couter.

Autre solution, attendre que W.  se fasse vraiment voler la sienne et la racheter sur eBay parce que:

  1. quelqu’un qui porte une Timex à $50 devrait passer un examen avant d’avoir le droit de porter une montre suisse
  2. le gars qui la lui piquera risque de la trouver tellement rouillée qu’elle ne sera peut être pas chère …

mai 22, 2007

Vidéos « Métiers d’Art »

Filed under: Technique — Dr. Goulu @ 8:13

le site Culture de la Haute Horlogerie publie une série de petits films très bien faits, vus à la Télévision Suisse Romande et visiblement destinés à encourager les vocations:

mai 14, 2007

Diaphane One Turning Gold

Filed under: Squelette, Swatch, Tourbillon — Dr. Goulu @ 9:47

Quelle fantastique épopée que celle de Swatch. Après avoir produit des montres à quartz en plastique multicolores par millions et largement contribué à ressusciter l’horlogerie suisse, l’entreprise de Nicolas Hayek fait des incursions dans le haut de gamme à série limitée (100 exemplaires seulement!) avec cette montre très spéciale:

oui, c'est bien une Swatch !

Ce n’est pas un tourbillon ni un carrousel à proprement parler, mais le mouvement squelette tourne 2 fois par heure dans une lunette en or.

Cette pièce marie des références modernes et anciennes : L’acier bleu des aiguilles combiné aux ponts perlés, l’or et le cuir liés par une boite en silicone, les chiffres romains… l’ensemble a un look unique pour un prix presque abordable : Frs 7700.-

avril 29, 2007

Corum Golden Bridge

Filed under: Corum, Squelette — Dr. Goulu @ 11:37

Cette merveille qui réinvente complètement le mouvement mécanique depuis 1980 a obtenu le Prix du Public de la « Montre de l’année 2005 ».

Son mouvement exceptionnel inventé en 1977 par Vincent Calabrese est produit en collaboration avec Vaucher Manufacture Fleurier, très proche de la marque Parmigiani.

Son prix de l’ordre de Frs 30’000.- en fait une pièce exceptionnelle « presque abordable » …

avril 27, 2007

FREAK DIAMonSIL

Filed under: Squelette, Tourbillon, Ulysse Nardin — Dr. Goulu @ 8:37

Ca y’est : Ulysse Nardin est la première manufacture a avoir « mérité » un deuxième article sur ce blog si exigeant. Le premier était sur la magnifique Blue Tourbillon, mais la « DIAMonSIL » ne pouvait pas ne pas figurer ici, même s’il est quasiment certain que vous n’en verrez pas plus que moi en vitrine ni au poignet de vos amis, à moins que vous ne fréquentiez quelque milliardaire éclairé…

Cette montre fantastique est la dernière évolution de la « Freak », le fer de lance technologique de cette marque dont la créativité surprend toujours autant.

(cliquer pour agrandir)

Tout le mouvement de la montre tourne à l’intérieur de la boite (en platine, tant qu’à faire…) en une minute et réalise ainsi un « Tourbillon Carousel », un peu comme dans la magnifique Piaget Polo Tourbillon Relatif, mais c’est ici tout le mouvement qui est aligné et visible comme sur la Corum Golden Bridge, mais mobile…

Pour ceci, il faut des matériaux combinant légèreté et résistance extrêmes, et comme souvent en technologie de pointe, c’est la disponibilité de nouveaux matériaux qui rendent les rêves possibles.

DIAMonSIL® est une marque déposée par Ulysse Nardin désignant du silicium recouvert de diamant synthétique. Les pièces sont réalisées par la société Sigatec SA à Sion (où je retrouve ce cher Hubert Lorenz, qui avait fondé Mimotec après sa thèse à l’EPFL). Ils utilisent un procédé de déposition de diamant mis au point par l’entreprise allemande GFD, qui illustre sa page d’accueil avec une roue d’échappement en DIAMonSIL :

sources :

« Newer PostsOlder Posts »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.